Tout savoir sur la Syncope ?

syncope

La syncope est une perte de conscience complète soudaine et brève. Découvrez des informations supplémentaires sur le sujet dans cet article.

La syncope est une perte de conscience complète soudaine et brève (jusqu’à environ 30 minutes). Elle est causée par une diminution de l’apport sanguin et de l’apport d’oxygène au cerveau. Parfois appelé « inconscience » ou « évanouissement ». Bien que ces termes ne soient pas appropriés, des étourdissements et une faiblesse peuvent survenir avant l’évanouissement. Ensuite, cela conduit à un état inconscient. Dans la plupart des cas, les patients souffrant de syncope reprennent rapidement conscience.

Quelles sont les causes de la syncope ?

Il existe plusieurs types de syncope avec différents facteurs : La syncope « réflexe » peut survenir dans des situations d’émotions intenses, de douleur intense, de chaleur extrême, de stress et même de fatigue. Il s’agit d’une syncope dite « réflexe », qui est causée par le système nerveux autonome qui réagit à notre insu. Il provoque une fréquence cardiaque basse et une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution de l’apport sanguin au cerveau et une perte de tonus musculaire, ce qui peut entraîner une syncope. En cas de syncope cardiaque, diverses maladies (arythmie, infarctus, après un effort physique, tachycardie, bradycardie, etc.) peuvent entraîner une diminution de l’apport sanguin et en oxygène au cerveau, entraînant une perte de conscience.

La syncope orthostatique est causée par une pression artérielle basse et des problèmes de distribution du sang dans le corps, ce qui peut entraîner une diminution de l’apport de sang et d’oxygène au cerveau. Ce type de syncope peut survenir lors d’une station debout prolongée, d’un lever soudain, d’une grossesse ou de la prise de certains médicaments (antidépresseurs, antipsychotiques, etc.) pouvant faire chuter la tension artérielle. Une syncope peut également survenir lors d’une toux sévère, d’une miction ou même d’une déglutition. Ces situations fréquentes de la vie quotidienne peuvent provoquer une chute de la tension artérielle ou une réaction « réflexe » et provoquer des évanouissements. C’est la syncope dite « contextuelle ». Les facteurs du système nerveux tels que les convulsions peuvent également provoquer une syncope, cliquez ici.

Quelles sont les conséquences de la syncope ?

Une brève syncope est généralement sans danger sauf si elle est d’origine cardiaque ; dans ce cas, des complications peuvent survenir. En cas de syncope, les chutes sont inévitables la plupart du temps. Il peut causer des blessures, des ecchymoses, des fractures et même des saignements, ce qui est plus dangereux que la syncope elle-même. Lorsque les gens souffrent de syncopes répétées, ils peuvent être enclins à changer leur mode de vie parce qu’ils ont peur de récidiver (par exemple, la peur de conduire), ils peuvent devenir plus anxieux, stressés et restreindre leurs activités quotidiennes. Une syncope excessive peut entraîner des conséquences graves, telles que le coma, des lésions cérébrales et même des lésions cardiovasculaires.

Comment prévenir la syncope ?

Afin de prévenir la syncope, il est conseillé d’éviter les changements soudains du mensonge à la position debout et d’éviter les émotions fortes. En cas d’évanouissement, il est recommandé de vous allonger immédiatement dans n’importe quelle position, de lever les jambes pour permettre au sang de mieux circuler vers le cœur et de contrôler votre respiration pour éviter l’hyperventilation. Si vous voulez savoir plus sur le traitement de cette maladie.

 

Voir cette page pour plus d’info.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *