Ce vous devez savoir sur le typhus du chat

Le typhus félin, également connu sous le nom de panleucopénie féline, est causé par le parvovirus qui cause la gastro-entérite transmissible. Il s’agit d’une maladie hautement contagieuse, car le virus est extrêmement résistant dans l’environnement et, s’il n’est pas traité, il est généralement mortel.

Comme le rhume, les chatons non vaccinés sont les individus les plus exposés dans cette situation. Par conséquent, même si le chat ne sort pas, vous devez vous faire vacciner contre le typhus le plus tôt possible, car vous pouvez ramener le virus à la maison, par exemple, sous vos pieds !

Comment fonctionne le virus du typhus ?

Le parvovirus qui cause la pan-leucopénie se multiplie rapidement dans le tube digestif et la moelle osseuse du chat ; l’infection se fait principalement par les selles et l’urine, donc si plusieurs chats vivent dans la même maison et utilisent la même litière, le risque d’infection sera élevé.

Le typhus du chat peut également se transmettre par contact direct avec des objets contaminés (bols, lits de chat) ou par contact avec des personnes qui entrent en contact avec des animaux infectés. Après cela, les chats ingéreront le virus en allant aux toilettes ou en avalant des puces de chats infectés, une transmission rapide est donc souvent observée chez les animaux vivant dans la communauté. Par conséquent, il est nécessaire d’isoler le patient et de désinfecter l’environnement avec de l’eau de Javel dès que possible.

Quels sont les traitements du typhus félin ?

Le traitement du typhus félin vise à soulager les symptômes, mais il est difficile d’éradiquer le virus. Seules les mesures d’hygiène (quarantaine, désinfection complète de l’environnement et des vêtements, port de gants lors de la manipulation d’animaux contaminés, etc.) peuvent venir à bout de cette dernière, faute de quoi elle continuera à se propager dans l’environnement.

L’administration d’un traitement à base d’antibiotiques est de préférence réalisée en clinique. Ceci est un médicament agressif et doit être commencé dès que possible. Des antiémétiques, des anticonvulsivants et des perfusions peuvent également être utilisés pour prévenir la déshydratation. Malheureusement, le traitement n’est pas toujours efficace et environ 90 % des animaux non vaccinés meurent du typhus.

Le vaccin est le seul moyen de prévenir le typhus

La meilleure façon d’éviter la pan-leucopénie chez les chats est de se faire vacciner. Cela peut se faire dès l’âge de deux mois, en deux injections, à un mois d’intervalle lors de la vaccination initiale. Le rappel doit être administré une fois par an, avec un intervalle le plus précis possible, et le plus important est de ne pas l’oublier, car la moindre baisse d’immunité suffit à favoriser la propagation du virus.

La vaccination des chattes gestantes doit être évitée, car les chatons sont à risque de maladies neurologiques pouvant entraîner de forts troubles psychomoteurs. Attention, le typhus félin sévit encore aujourd’hui, il est donc important de vacciner vos animaux : il y a eu une épidémie récente à Toulouse fin 2017. Les vétérinaires ont activé une alerte pandémique nationale, appelant à une prévention rapide et basique par la vaccination.